Adresse
Téléphone
Retour de la bise

Retour de la bise : bonne ou mauvaise idée ?

 Par Maxime Barbier · Chargé de communication BtoC · Mis à jour le 28 septembre 2021
Contenu validé par la Direction médicale de Qare.
 
Avec l’apaisement de l’épidémie de Covid-19, la bise commence à faire son grand retour chez les Français. Entre l’envie de retrouver le contact avec ses proches et l’épidémie qui n’est pas encore totalement terminée, difficile de savoir quelles sont les bonnes ou les mauvaises pratiques. Qare et son équipe médicale fait le point pour vous.
  

Si je suis vacciné.e : bonne ou mauvaise idée de faire la bise ?

Mauvaise idée : les mesures barrières doivent accompagner la vaccination pour une accalmie durable de l’épidémie. La vaccination n’empêche ni d’être porteur du virus, sans en développer les symptômes, ni de le propager. Alors, distance de sécurité obligatoire !

La bise avec un masque : Bonne ou mauvaise idée ?

Bonne idée si les 2 personnes sont masquées. En effet, si on choisit de rompre la distanciation physique et de se rapprocher de l’autre pour le saluer, le port du masque est indispensable. « Sans lui, les gouttelettes porteuses du virus risquent d’être davantage projetées sur la bouche, le nez ou les yeux de la personne située en face de nous », explique Pierre Parneix, médecin de santé publique et d’hygiène hospitalière au CHU de Bordeaux.
En revanche mauvaise idée si seulement une des personnes est masquée car l’extérieur du masque peut être porteur de microbes et virus.

La bise sur le front, les cheveux, pour éviter d’approcher la bouche et le nez : nonne ou mauvaise idée ?

Une fausse bonne idée ! Cc genre de contact étroit nous expose à un risque de contamination plus élevée car il nous rapproche de la bouche et donc des voies respiratoires.

La poignée de main pour remplacer la bise : bonne ou mauvaise idée ?

Toujours une mauvaise idée !  le virus se transmet par contact direct physique entre une personne porteuse et une personne saine. Par conséquent, la poignée de main doit être proscrite car le virus est transmis à la personne saine quand elle porte ses mains à la bouche. De plus, certaines maladies hivernales comme la gastro ou la grippe circulent bien par le toucher. Donc éliminer la poignée de main aurait malgré tout un impact positif d’un point de vue de santé publique.

Le check pour remplacer la bise : bonne ou mauvaise idée ?

Bonne idée ! Le « check » transmet des quantités plus faibles de bactéries que le serrage de main. Mais, si la volonté est d’éviter à tout prix ma propagation d’un virus, cette pratique n’est pas idéale. Ainsi, il est peu probable qu’une salutation sans contact puisse remplacer la poignée de main ; cependant, dans un souci d’amélioration de la santé publique, les chercheurs de l’American Journal of Infection Control, encouragent la poursuite de l’adoption du ‘check comme alternative simple, gratuite et plus hygiénique à la poignée de main.

Se dire que le check est seulement utile pour se protéger du COVID : bonne ou mauvaise idée ?

Mauvaise idée ! Conserver l’habitude du check vous protégera aussi des infections saisonnières communes tel que la gastro-entérite ou le rhume. En effet, le meilleur remède contre pathologies hivernales bien connues reste les gestes barrières : se laver les mains fréquemment, éviter la bise ou de se serrer les mains, tousser dans son coude, porter un masque en cas de symptômes, et aérer fréquemment les lieux de vie.
Rappel : Le moyen le plus sûr de se saluer pour prévenir la COVID-19 est d’éviter les contacts physiques. On peut saluer d’un signe de la main ou de la tête, ou encore en s’inclinant. En effet pour les personnes vaccinées comme non vaccinées, essayer de maintenir au maximum les gestes barrières continue d’être recommandé.